Bosnie-Herzégovine : à Bihać, une association qui rapproche les habitants des réfugiés

| |

Trois ans après le début de la crise migratoire, la cohabitation entre les réfugiés et les habitants de Bihać n’est pas toujours facile. Pour lutter contre les préjugés et tisser des liens, des associations se mobilisent. L’ONG italienne IPSIA BIH a lancé un projet baptisé Una together.

Par Nina Šćepanović et Marion Roussey Dans un petit quartier résidentiel de Bihać, à quelques kilomètres du centre-ville, Tijana Dupanović nous reçoit à son bureau. Depuis six mois, la jeune Bosnienne originaire de la région travaille pour l’association IPSIA BIH comme assistante du projet Una Together. Celui-ci fait partie de l’initiative ’Cohésion sociale’ financée par l’Union européenne par le biais de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Objectif : améliorer la compréhension mutuelle des besoins et des droits de la population locale et des réfugiés en organisant des activités sportives, des ateliers et des excursions. L’ONG a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous