Après 13 mois de blocage, la Bosnie-Herzégovine va enfin avoir un gouvernement

| |

La Bosnie-Herzégovine va enfin avoir un gouvernement. Il sera dirigé par Zoran Tegeltija, un proche de Milorad Dodik. En échange, l’homme fort de la Republika Srpska a concédé l’adoption d’une feuille de route pour (re)mettre le pays sur la voie de l’intégration à l’Otan.

Par Aline Cateux Mardi 19 novembre, lors d’une session extraordinaire de la présidence tripartite de Bosnie-Herzégovine, Milorad Dodik, Šefik Džaferović et Željko Komšić sont enfin mis d’accord pour nommer Zoran Tegeltija au poste de Premier ministre. Après plus d’un an de blocage, cette nomination ouvre la voie à la formation d’un gouvernement. Zoran Tegeltija, 58 ans, est l’ancien ministre des Finances de Republika Srpska (RS). Il est membre du Comité exécutif du SNSD, le parti de Milorad Dodik. Cette nomination, annoncée par Šefik Džaferović, a été accompagnée de l’adoption d’un « programme de réformes », un document qui doit être envoyé à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous