Bosnie-Herzégovine : l’économie de la RS au bord du gouffre

| |

La situation économique de la Republika Srpska (RS) continue de se dégrader, au point que personne ne sait combien de temps le système pourra encore tenir. Les autorités ferment les yeux, alors que les élections générales d’octobre prochain approchent. Qui aura le courage de mener de vrais réformes ?

L’état du secteur public en Republika Srpska (RS) est de plus en plus alarmant. Selon l’opposition, l’endettement de l’entité est actuellement de 5,8 milliards de marks convertibles (environ 2,9 milliards d’euros), soit 60% du PIB. Dans son dernier rapport de juillet 2017, le ministère des Finances dévoilait des chiffres moins alarmistes (53% du PIB) et les membres de l’Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD) actuellement au pouvoir désignent toujours la RS comme « la meilleure partie de la Bosnie-Herzégovine ». Les statistiques prouvent le contraire. En Fédération, la dette publique est 23% moins élevée qu’en RS et le salaire moyen plus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous