Bosnie-Herzégovine : à Sarajevo, on va pouvoir enseigner en bosnien-croate-serbe

| |

Fin 2017, l’ancien ministre de l’Éducation du canton de Sarajevo demandait aux parents d’élèves de choisir une seule langue d’enseignement entre le serbe, le croate et le bosnien. Le nouveau gouvernement cantonal a décidé de supprimer cette réforme très politique.

Par Dženana Karabegović Cela fait plus de 20 ans que la question des langues dans le système scolaire en Bosnie-Herzégovine est politique. Dans les communes dirigées par le Parti d’action démocratique (SDA, nationaliste bosniaque) et la Communauté démocratique croate de Bosnie-Herzégovine (HDZ BiH, nationaliste croate), les cours ont lieu selon le mode « deux écoles sous un seul toit ». À l’automne 2017, l’ancien ministre de l’Éducation du canton de Sarajevo, un cadre du SDA, demandait aux parents d’élèves de préciser dans quelle langue, du bosnien, du croate ou du serbe, ils voulaient que leur enfant soit scolarisé. Jusque-là, selon la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous