Bilinguisme en Macédoine : la nouvelle loi qui rouvre de vieilles blessures

| |

Le 14 mars, les députés de la majorité ont, pour la deuxième fois, adopté la Loi sur l’égalité des langues, qui prévoit l’instauration du bilinguisme. Mais la situation reste confuse : le pays se déchire sur ce texte très controversé et personne ne sait s’il sera vraiment promulgué.

Par Vlatko Chalovski & Nidžara Ahmetašević Par 64 voix pour et zéro contre, l’opposition ayant boycotté le vote marqué par des échauffourées, le Parlement macédonien a adopté le 14 mars la Loi sur l’égalité des langues. En janvier, 69 députés avaient déjà voté en faveur de la première mouture de ce texte très controversé, mais quelques jours plus tard, le Président Gjorge Ivanov avait placé son véto. Cette loi suscite en effet une vive polémique, révélant les divisions communautaires qui continuent de gangréner la Macédoine. La couverture partisane des médias témoigne de ces antagonismes. En attendant, les citoyens n’ont que très peu d’informations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous