Macédoine : des minorités à l’étroit ?

Depuis l’accession de la Macédoine à l’indépendance, en 1991, la vie politique du pays est dominée par les tensions entre la communauté macédonienne et la communauté albanaise. Pourtant, d’autres peuples vivent en Macédoine : des Turcs, des Rroms, des Torbeshi, des Serbes, qui se sentent souvent « broyés » dans l’affrontements entre les deux principaux nationalismes, et sont tentés par l’assimilation ou l’exil...