Balkans : la guerre des gangs fait rage de Kotor à Belgrade

| |

Au moins 41 morts depuis 2015. Le démantèlement du puissant cartel dirigé Darko Šarić il y a dix ans a laissé un grand vide dans les Balkans. Depuis, les règlements de compte se multiplient jusqu’à Belgrade où certains trafiquants entretiennent des liens douteux avec le sommet de l’État. L’enquête de Krik.

Traduit et adapté par la rédaction (article original) Depuis 2015, au moins 41 personnes sont morte​s au cours de règlements de comptes opposant les deux principaux clans criminels monténégrins : les clans de Škaljari et de Kavač, nommés d’après deux communes de la municipalité de Kotor. Outre les criminels eux-mêmes, beaucoup ont perdu la vie dans ces rixes, que ce soit des membres de leur famille, des collaborateurs ou encore des victimes collatérales. Avant cette guerre des clans, le principal cartel était celui de Darko Šarić, « l’une des plus puissantes organisations dans la région, composée de plusieurs groupes criminels sur tout le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous