Guerre des gangs au Monténégro : la diagonale du crime, de Kotor à Novi Sad

| |

Depuis l’arrestation du baron de la drogue Darko Šarić et la mystérieuse disparition de plusieurs centaines de kilos de cocaïne à Valence, en Espagne, la sanglante guerre des clans qui ravage depuis des années la côté monténégrine s’est exportée en Serbie. Il faut dire qu’entre les deux pays voisins, les liens criminels sont profonds et ne datent pas d’hier.

Par Srđan Janković Les règlements de comptes entre bandes mafieuses au Monténégro ont commencé il y a bien longtemps, qu’il s’agisse d’explosifs posés dans des voitures ou de tirs aux fusils d’assaut à Kotor, Podgorica ou Bar. Cependant, selon les informations émanant à la fois du milieu et de la police, une partie de ces groupes criminels s’est déplacée à Belgrade, la capitale de la Serbie. C’est ainsi que récemment, Miloš Đuričković, originaire de Cetinje, a été blessé sur la terrasse de son appartement dans le quartier belgradois de Voždovac. Un incident qui s’inscrit dans la guerre des clans mafieux de Kotor. Le frère de la victime, Radomir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous