Trafic de cannabis : « la mafia albanaise fait désormais jeu égal avec ses concurrentes italiennes »

| |

Malgré les grandes opérations médiatiques menées par les autorités de Tirana, les trafiquants continuent d’exporter massivement le cannabis albanais. Pourtant, plusieurs dizaines de tonnes ont déjà été saisies depuis le début de l’année.

Par Jérôme André Au début de l’été, les autorités albanaises tiraient le bilan des inspections conjointes menées avec la Guardia di Finanza italienne. Contrairement à 2016, leurs observations aériennes n’avaient pas dévoilé de « culture massive de stupéfiants ». Le Premier ministre Edi Rama se montrait optimiste et répétait que sa « guerre contre la drogue [allait] mettre fin à ce phénomène dès cette année ». Pourtant, malgré cette baisse supposée de la production, les images de saisies de cannabis continuent de rythmer quotidiennement les journaux télévisés en Albanie. Et les quantités restent importantes. Durant la saison estivale, au moins de 24 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous