Albanie : 30 000 tonnes de déchets italiens auraient disparu dans la nature

| |

La publication mercredi de l’enquête du journal Roma sur la possible disparition de 1300 containers de déchets italiens en 2016 a remis le feu aux poudres en Albanie. À quelques mois des législatives de juin, l’opposition tape à boulets rouges sur le gouvernement, qui veut toujours promulguer une loi autorisant l’importation d’ordures.

Par Louis Seiller Le journal italien Roma a relancé le débat sur la capacité de l’Albanie à gérer l’importation de déchets et de réellement contrôler ses frontières. Dans une enquête à la tonalité explosive publiée le 2 mars, le journal affirme être en possession de documents indiquant qu’au cours de l’année 2016, au moins 1300 conteneurs, officiellement à destination de la Macédoine, n’ont pas franchi la frontière de Qafë Thanë et ont « disparu » sur le territoire albanais. D’après cette enquête, ces containers ont été expédiés depuis le port de Gioia Tauro en Calabre par les navires de grandes compagnies maritimes. D’une capacité de 22 tonnes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous