En mers Adriatique et Ionienne, plateformes offshore et coopération scientifique

| |

L’exploitation du pétrole et du gaz offshore dans les mers Adriatique et Ionienne suscite toutes les convoitises. Mais les scientifiques des pays riverains accélèrent leur coopération pour mieux évaluer l’impact environnemental et mettre en place des politiques de prévention. Interview.

Traduit par Jad (article original) L’Institut de biologie marine de l’Université du Monténégro fait partie du projet de coopération transfrontalière ADRION HarmoNIA. Les explications de Danijela Joksimović, de l’Université du Monténégro. Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC) : En quoi consiste le projet ADRION HarmoNIA ? Danijela Joksimović (D.J.) : Le projet HarmoNIA - Harmonization and Networking for contaminant assessment in the Ionian and Adriatic Seas – s’inscrit dans le cadre du Programme Adriatique-Ionienne (ADRION). Il est mis en œuvre par une équipe multidisciplinaire qui réunit des instituts régionaux de recherche scientifique et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous