Grèce : les syndicats vent debout contre la réforme des retraites

| |

La Grèce sort de la crise économique mais le gouvernement conservateur du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis entend pourtant faire passer une nouvelle réforme des retraites et du système de sécurité sociale, où les avancées sociales sont bien trop limitées selon les syndicats et l’opposition. Plus de 10 000 personnes ont manifesté mardi devant le Parlement.

Par Marina Rafenberg C’est aujourd’hui que les députés grecs doivent approuver la nouvelle réforme des retraites et du système de sécurité sociale, une question qui a déjà occupée de nombreuses fois le Parlement, depuis le début de la crise économique de 2010 en Grèce. Le ministre du travail, Yannis Vroutsis, estime cette fois-ci que la réforme propose « un modèle stable qui permet de rendre viable le système de sécurité sociale jusqu’en 2070 ». Pour les syndicats et l’opposition au contraire, cette réforme n’est qu’un prolongement de l’austérité, malgré la reprise économique et les 2% de croissance prévus pour 2020. « Ce projet de loi n’est qu’une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous