Grèce : le gouvernement coupe le budget d’un Foyer pour enfants victimes de violences

| |

La Maison d’Arsis est l’un des très rares foyers de Grèce accueillant les enfants victimes de maltraitance, de violences physiques ou sexuelles, mais il risque de fermer ses portes, son ministère de tutelle ayant drastiquement réduit sa dotation.

Par Marina Rafenberg La Maison d’Arsis, située à Oraiokastro près de Thessalonique, dans le nord de la Grèce, accueille chaque année près de 70 enfants qui ont été retirés à leur famille par décision judiciaire pour maltraitance, violences physiques ou sexuelles. Le ministère du Travail et de la solidarité sociale assurait jusqu’à présent une partie du financement permettant le fonctionnement du foyer, c’est-à-dire les salaires du personnel, le chauffage et l’électricité. Les autres besoins étaient couverts par des donateurs privés et l’ONG Arsis, en charge du foyer. Le financement public a été revu à la baisse au cours de l’année 2019, ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous