B92

Trafic d’organes : le témoignage choc d’un ancien combattant de l’UÇK

| |

Le témoin, un ancien combattant de l’UÇK, raconte comment il a procédé à l’ablation du coeur d’un prisonnier vivant, un jeune Serbe d’une vingtaine d’années. Le récit est terrifiant. Vladimir Vukčević, le Procureur serbe pour les crimes de guerre, a présenté ce témoin protégé, dont l’identité reste donc secrète, mais qui a répété lundi soir son témoignage à la télévision serbe...

(Avec AFP) - Le témoin est apparu lundi soir à la RTS, vêtu d’un polo noir à manches longues, le visage et la voix floutée, mais s’exprimant en albanais, sous-titré en serbe. Retrouvez notre dossier : Trafic d’organes : « Au Kosovo, tout le monde était au courant » Le témoin est un ancien combattant de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK). Bruno Vekarić, l’adjoint du Procureur, a affirmé que le parquet avait enquêté durant 16 mois pour vérifier la fiabilité de son récit. Le témoin est en bonne santé, en lieu sûr et sous protection. Tous les collègues du procureur qui ont voulu l’interroger ont pu le faire. Selon le Procureur, le témoin a décrit en détail « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous