Le Courrier des Balkans

Trafic d’organes : l’Albanie ouvre ses portes aux enquêteurs d’EULEX

|

Le gouvernment albanais a approuvé mercredi un projet de loi permettant à l’équipe de procureurs d’EULEX d’enquêter sur l’ensemble du territoire albanais sur les allégations de trafic d’organes commis par des soldats de l’UCK contre des prisonniers de guerre serbes.

Par Armand Couturier (Avec Balkans Insight) - Le Premier ministre albanais Sali Berisha a annoncé qu’une loi permettant aux enquêteurs d’EULEX de poursuivre leurs recherches sur l’ensemble du territoire albanais sur le présumé trafic d’organes serait bientôt envoyée au Parlement. « Il est dans notre intérêt que l’enquête sur ces allégations soit menée avec le grand sérieux », a-t-il déclaré. Retrouvez notre dossier : Trafic d’organes de l’UCK : « Au Kosovo, tout le monde est au courant » Dick Marty, le rapporteur pour les droits de l’Homme auprès du Conseil de l’Europe, avait publié en décembre 2010 un rapport mettant en cause d’anciens soldats de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous