Le Courrier des Balkans

TPI : ouverture du procès de Florence Hartmann

|

Le procès de Florence Hartmann, l’ancienne porte-parole du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), s’ouvre ce lundi 15 juin à La Haye. Elle est accusée d’outrage à la Cour pour avoir divulgué des informations confidentielles, dans son livre Paix et châtiment. Les Guerres secrètes de la politique et de la justice internationale, paru en septembre 2007. Une manifestation de soutien à Florence Hartmann est prévue devant le siège du TPI.

Florence Hartmann est accusée d’avoir détaillé le contenu de deux décisions de la chambre d’appel du TPI s’opposant à la publication de documents. Ceux-ci auraient permis de prouver l’implication de l’État serbe dans le génocide de Srebrenica, alors que la plainte de la Bosnie contre la Serbie était en cours de jugement devant la Cour pénale internationale. Ces décisions, frappées du sceau de la confidentialité, avaient été rendues dans le cadre du procès de l’ancien président serbe Slobodan Milosevic. Elles ont été relatées dans trois pages du livre de Florence Hartmann, Paix et châtiment. Les Guerres secrètes de la politique et de la justice internationale. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous