Birn

TPI : Florence Hartmann accusée d’outrage au tribunal

| |

Le Tribunal de La Haye a accusé Florence Hartmann, la porte-parole de l’ancien Procureur en chef Carla Del Ponte, d’outrage au tribunal pour avoir divulgué certaines informations confidentielles sur la traque de Karadžić dans son ouvrage Paix et châtiment, publié à l’automne 2007. Elle est sommée de se présenter le 15 septembre prochain devant la Chambre de première instance.

La Chambre de première instance du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a déclaré que Florence Hartmann était accusée d’outrage au tribunal pour avoir « divulgué des informations contenues dans certaines décisions confidentielles de la Cour d’appel, durant le procès de Slobodan Milošević ». Florence Hartmann est accusée d’avoir commis le délit en question « délibérément et en toute connaissance de cause ». Elle est sommée de comparaître devant la Chambre de première instance du TPI le 15 septembre 2008. L’acte d’accusation souligne que Florence Hartmann a divulgué des renseignements dans son livre Paix et châtiment, publié en 2007, ainsi que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous