Adevarul

Tourisme en Roumanie : les petits prix sauvent à peine la saison estivale

| |

Avec des recettes en baisse de 20% par rapport à 2008, le tourisme roumain a été durement affecté cet été par la baisse du pouvoir d’achat des Roumains et des étrangers. Le littoral a pu éviter le naufrage grâce aux baisses conséquentes des prix proposés par les tour-opérateurs. Mais les stations de montagnes ont connu l’une des pires saisons touristiques de leur histoire.

Par Răzvan Priţulescu Les plages de la mer Noire ont été fréquentées par à peu près le même nombre de touristes qu’en 2009, mais ces derniers ont moins dépensé. « Cette saison près de 1,2 million de touristes roumains ont choisi la côte de la mer Noire, c’est très peu par rapport à l’année précédente », constate Traian Bădulescu, porte-parole de l’Agence nationale des agences de tourisme (ANAT) « Mais les hôteliers et les agences de tourisme ont revu leurs prix à la baisse, en privilégiant une plus forte occupation au détriment de leur profit ». Les paquets touristiques les plus recherchés : les séjours d’une semaine à l’hôtel par des agences de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous