Les Nouvelles de Roumanie

Roumanie : les Maramureş, roumains côté pile, ukrainiens côté face

|

Depuis 1945, la région des Maramureş est divisée en deux, à cheval sur l’Ukraine et la Roumanie, le long de la Tisza. Un pont coupe les deux Maramureş. Malgré cette séparation physique, la culture est toujours semblable de chaque côté de la frontière. Dans les Maramureş, on reste fier de ses traditions et en Ukraine comme en Roumanie, les habitants s’organisent pour les défendre. Un voyage au cœur d’une région attachante par les Nouvelles de Roumanie.

Par Henri Gillet, Adela et Teofil Ivanciuc Certains de nos lecteurs s’apprêtent à prendre cet été le chemin de la Roumanie et bon nombre d’entre eux feront un détour par les Maramureş. Pour guider leurs pas hors des sentiers battus, et les aider dans leur découverte de cette région, Les Nouvelles de Roumanie lui consacrent un dossier… destiné également à faire voyager en rêve ou à donner des idées à ceux qui n’auront pas eu l’opportunité d’en prendre la direction. Si la dernière véritable culture paysanne d’Europe y est encore bien vivante, le visiteur ne doit pas oublier que la véritable région des Maramureş historiques se trouve aujourd’hui aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous