Radio Slobodna Evropa

Réfugiés : « l’Europe a commis des erreurs tragiques »

| | |

En un seul week-end, les 5 et 6 septembre, l’Allemagne a accueilli sur son sol environ 20 000 réfugiés, selon les chiffres de la police allemande. Une aubaine pour Berlin, affirme l’anthropologue Svetlana Slapšak, car le pays a besoin de spécialistes qualifiés. Pour le reste, l’Europe doit comprendre qu’elle est responsable d’une grande partie de la crise actuelle.

Propos recueillis par Branka Mihajlović Anthropologue, Svetlana Slapšak a débuté sa carrière à Belgrade. Elle a été professeur à l’ISH, l’école des sciences humaines et à Faculté de philosophie de Ljubljana. Radio Slobodna Evropa (RSE) : Le 27 août, des réfugiés étaient retrouvés morts dans un camion frigorifique en Autriche. Au même moment, Angela Merkel participait au sommet des Balkans, à Vienne, et appelait à une approche « européenne » de la crise des réfugiés. Ses prises de position vous semblent-elles encourageantes ? Svetlana Slapšak (S.S.) : Non, car il ne s’agit guère que de courtoisie politicienne. Dans le contexte actuel, il aurait été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous