Osservatorio sui Balcani

Slovénie : crise européenne et danger de dérive autoritaire

| |

Une Europe qui n’est plus en état de répondre et de proposer des perspectives sur l’avenir. Et des pays de l’Europe de l’Est qui risquent de déchanter et partir vers des dérives dangereuses. En Slovénie, l’autonomie de la magistrature est mise en doute, les minorités sont sous pression, les capacités de critique du monde de l’information sont limitées.

Par Franco Juri Parmi les « effets collatéraux » de la crise profonde de l’Union Européenne figure aussi le danger réel d’une dérive antidémocratique, antieuropéenne et nationaliste dans les pays récemment admis et dans ceux qui sont encore candidats à l’intégration. Jusqu’à hier dans les pays ex-communistes en transition, l’intégration dans l’UE était considérée comme un des buts les plus ambitieux, un point d’arrivée au nom duquel, - depuis les temps du « Pacte de stabilité « proposé et promu à la suite de la violente crise des Balkans par les diplomaties des quinze en faveur des pays de l’Est, - ces pays s’engageaient à consolider les processus démocratiques, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous