Serbie : troisième samedi de mobilisation contre Rio Tinto

| |

Les routes et les ponts ont été bloqués durant une heure, dans plus de 40 villes de Serbie, pour le troisième samedi consécutif. Malgré le retrait de la loi d’expropriation, les manifestants veulent l’annulation des projets extractivistes de Rio Tinto, mais la mobilisation était en baisse.

Texte : Milica Čubrilo-Filipović. Vidéo : Grégory Lassalle Lecture Malgré la pluie et le froid, plusieurs milliers de manifestants ont bloqué pendant plus d’une heure les principales artères et places de plus de 40 villes de Serbie pour le troisième samedi consécutif. À Belgrade, ils ont stoppé la circulation sur le pont Gazela, qui se situe sur l’autoroute qui traverse la capitale et qui fait partie du Corridor X. Des barrages routiers ont aussi eu lieu à Niš et Novi Sad, les deux plus grandes villes du pays après Belgrade. Les protestataires répondaient à l’appel du réseau des associations écologiques (SEOS) - le Soulèvement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous