Serbie : les trésors de Novi Beograd, chef d’oeuvre du brutalisme yougoslave

| |

Novi Beograd est un ovni qui fascine depuis longtemps les architectes du monde entier, et qui attire de plus en plus de touristes. Chef d’oeuvre du brutalisme yougoslave, les plans du quartier du bloc 23 sont même entrés dans les collections permanentes du Musée d’art moderne de New York (MoMA). Ballade entre les tours de béton.

Traduit par Chloé Billon (article original) C’est dans le bloc 23 que se trouve ce qui est probablement l’école primaire-collège la plus impressionnante du pays, l’école Laza Kostić, autrefois école des Sept secrétaires du SKOJ (Alliance de la jeunesse communiste de Yougoslavie), conçue pour accueillir les enfants des militaires et fonctionnaires de l’armée logés dans les « blocs militaires », les blocs 22, 23, 24 et 19a. La structure de la population a considérablement évolué, si bien qu’il n’y a dans l’école quasiment plus aucun enfant de militaire, mais il reste un bâtiment impressionnant avec une piscine couverte. Le passage du temps est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous