Danas

Serbie : la défense du Kosovo passe par l’Ouganda

| |

Ce jeudi, une délégation gouvernementale serbe doit s’exprimer devant le 15e Sommet de l’Union africaine, à Kampala, en Ouganda. Les trois-quarts des pays membres de l’Union africaine n’ont pas reconnu l’indépendance du Kosovo, mais Belgrade veut contrecarrer les pressions que la France ou la Grande-Bretagne exercent sur leurs alliés et anciennes colonies.

Le but de cette visite est de poursuivre le lobbying en faveur des positions que prendra la Serbie dès que le verdict de la Cour internationale de Justice (CIJ) sera connu. Concrètement, la Serbie entend mobiliser ses alliés en faveur de la résolution qu’elle déposera devant l’Assemblée générale des Nations Unies, demandant l’ouverture de nouvelles négociations sur le statut du Kosovo. Les principaux dirigeants d’une cinquantaine de pays africains seront réunis. Les trois-quarts d’entre eux n’ont pas reconnu l’indépendance du Kosovo. Cependant, selon l’analyse de la diplomatie serbe, beaucoup de ces pays sont désormais considérés comme « incertains », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous