BIRN

Reconnaissances internationales du Kosovo : la politique incohérente de Pristina

| |

Quatre mois après sa proclamation d’indépendance, le Kosovo n’a toujours été reconnu que par 43 pays États membres des Nations Unies. Le gouvernement du Kosovo assure que le nombre de pays qui vont reconnaître son indépendance augmentera, maintenant que la nouvelle Constitution est entrée en vigueur. En attendant, le Kosovo ne semble pratiquement faire aucun effort pour que d’autres pays le reconnaisse comme un État indépendant.

Par Labinot Lutolli « Après le 15 juin, nous verrons de nouvelles reconnaissances. » C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Skender Hyseni, lors d’une conférence tenue à Bruxelles quelques jours plus tôt. Il venait de rencontrer les représentants et les ambassadeurs de nombreux pays arabes et africains, qui n’ont pas encore reconnu le nouveau statut du Kosovo. Beaucoup d’analystes et certains politiciens du Kosovo reprochent toutefois au gouvernement de ne pas développer une politique de lobbying national cohérente, mais de privilégier plutôt les visites et les rencontres en tête à tête dans les pays dont il cherche la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous