Blic

Serbie : huit ans après, du nouveau sur l’assassinat de Zoran Đinđić

| |

Selon Blic, l’ancien Président Vojislav Koštunica devrait bientôt être interrogé dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Zoran Đinđić, le 12 mars 2003. Le quotidien belgradois révèle aussi que l’ancien Premier ministre de Republika Srpska Borislav Mikelić serait impliqué. Huit ans après la mort violente de l’ancien Premier ministre réformateur, l’étau se resserre autour de la police secrète serbe.

Blic a appris en exclusivité que des accusation criminelles seraient portées contre Borislav Mikelić, l’ancien Premier ministre de la Republika Srpska, ainsi que contre Milorad Ulemek Legija et Milorad Bracanović, deux hauts responsables de la Sécurité d’État (DB) et membres du commandement de l’Unité des opérations spéciales (JSO), relativement à leur implication présumée dans l’émeute provoquée par la JSO, de même que dans les manœuvres politiques liées à l’assassinat de l’ancien Premier ministre serbe Zoran Đinđić. L’objectif du meurtre : provoquer une crise politique majeure Selon les preuves recueillies jusqu’à maintenant, le motif de l’émeute consistait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous