Serbie : il y a seize ans, le 12 mars 2003, Zoran Đinđić était assassiné

Le 12 mars 2003 à 12h25, le Premier ministre Zoran Đinđić était tué d’une balle en plein cœur. Ses assassins ont rapidement été confondus, mais les commanditaires politiques n’ont jamais été identifiés. Réformateur, européen convaincu, le « Kennedy serbe » avait de quoi déranger dans la Serbie post-Milošević. Son héritage est toujours contesté.