BIRN

Serbie : 10 anciens combattants de l’UCK arrêtés dans la Vallée de Preševo

| |

Les autorités serbes ont arrêté vendredi 10 anciens combattants de l’Armée de libération du Kosovo (UCK), accusés d’avoir participé à des massacres pendant le conflit. Les dirigeants de la minorité albanaise ont mis en garde contre une chasse aux sorcières qui pourrait raviver les tensions ethniques dans la vallée de Preševo. Les personnes interpelées ont été déférées devant le Tribunal de Belgrade.

« Ils ont été impliqués dans au moins 51 meurtres et 159 enlèvements dans la ville de Gnjilane entre juin et octobre 1999 », a déclaré Bruno Vekarić, un porte-parole du Procureur serbe pour crimes de guerre, Vladimir Vukčević. Le Procureur a déclaré que ces hommes avaient appartenu à l’Armée de libération du Kosovo (UCK) et qu’ils étaient soupçonnés d’avoir torturé, pillé et violé des civils serbes et non-albanais pendant l’insurrection albanaise contre les forces serbes, dans les années 1998-1999. Les dix hommes ont été arrêtés dans la ville de Preševo, au sud de la Serbie, proche de la frontière avec le Kosovo. La région est peuplée d’une forte minorité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous