IWPR

Kosovo : tribunaux engorgés, justice au rabais

| |

Pas assez de juges et trop d’affaires en cours : les tribunaux sont totalement engorgés, et des affaires sont en attente de jugement depuis des années. L’instauration du protectorat international n’a pas permis de reconstruire un système judiciaire efficace au Kosovo. Bien au contraire, au grand détriment des justiciables, les juges, mal payés, sont peu compétents et souvent corrompus.

Par Mevlyde Salihu Cela fait bientôt 20 ans que Valdet Gashi attend le jugement du tribunal municipal de Pristina. Professeur d’anglais, âgé d’une quarantaine d’années, sa vie est en suspens depuis 1985, quand son père est mort et lui a laissé la maison en héritage. « Ma vie familiale dépend de la décision de la cour. Quand mon père est mort, mon oncle a réclamé la moitié de la propriété. Depuis 18 ans, il utilise deux pièces de la maison. J’ai fourni tous les documents pour plaider ma cause, et le tribunal n’arrive pas à prendre une décision, à dire si mon oncle doit quitter la maison, à reconnaître qu’il a, ou non, des droits sur cette propriété ». Ce cas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous