BIRN

Presevo : risque de radicalisation dans le sud de la Serbie ?

| |

Le référendum qui visait à chasser le maire albanais de Presevo menace d’augmenter les incertitudes dans cette région de la Serbie majoritairement albanaise. Les efforts des nationalistes radicaux pour se débarrasser de Riza Halimi inquiètent la communauté internationale ainsi que Belgrade.

Par l’équipe du BIRN dans le sud de la Serbie Le vote a eu lieu le 20 novembre à un moment délicat, juste avant les négociations sur le statut final du Kosovo voisin. Le maire qui fait face à la tempête est Riza Halimi, du Parti pour l’Action démocratique (PDD). Ses adversaires appartiennent au Parti démocratique des Albanais (DPA), plus radical et dirigé par Ragmi Mustafa, président de l’assemblée locale. Aux côtés du Parti démocratique, les opposants de Halimi comptent aussi sur les appuis du Mouvement pour le Progrès démocratique (PDP), de même que sur ceux de l’Union démocratique de la Vallée (DUD). Si le référendum est positif, Mustafa pourrait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous