Sécheresse au Monténégro : une saison en enfer pour l’agriculture

| |

Fortes chaleurs et sécheresse ont eu des effets désastreux sur l’agriculture au Monténégro, avec une hausse des prix du fourrage et des légumes, et une production réduite par deux ou trois. Les producteurs dénoncent l’absence de prévision et de stratégie du gouvernement.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) « La pire saison agricole depuis 35 ans », se désespère l’agriculteur et ingénieur agronome Budimir Mugoša, ancien ministre de l’Agriculture du Monténégro. Ces trois derniers mois, les températures extrêmes et les sécheresses ont fait diminuer les récoltes de moitié. Le prix du fourrage a fortement augmenté, avec des conséquences directes sur le rendement et les revenus des éleveurs et agriculteurs. « Sans une forte intervention de l’État, les éleveurs seront obligés d’envoyer aux abattoirs leurs troupeaux, leurs vaches, leurs moutons et leurs chèvres, d’arrêter la production ou bien de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous