Koha Jone

Sali Berisha évoque « l’unité nationale » albanaise, Belgrade s’étrangle

| |

Le ministère des Affaires étrangères de Serbie a violemment réagi aux récentes déclarations du Premier ministre albanais, l’accusant de provoquer la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République Serbe. Sali Berisha a évoqué « l’unité nationale » albanaise, réclamant la suppression des frontières entre l’Albanie et le Kosovo, « qui ne peuvent se considérer mutuellement comme des États étrangers ».

Le ministère des Affaires étrangères de Serbie a envoyé une note de protestation par le biais du chargé d’affaires de l’ambassade de l’Albanie à Belgrade, pour exprimer son mécontentement. Le Premier ministre Sali Berisha a récemment déclaré que le projet d’unité nationale des Albanais devait être une idée phare de tous les hommes politiques en Albanie et au Kosovo. « Le ministère des Affaires Étrangères condamne sévèrement la déclaration provocante du Premier ministre albanais qui menace la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République de la Serbie », notifie la déclaration serbe. Le ministère des Affaires Étrangères serbe estime que de telles (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous