BIRN

Indépendance du Kosovo : Tirana rejette l’idée d’une Grande Albanie

| |

Dans la perspective de la déclaration d’indépendance du Kosovo, les politiciens albanais ont rejeté catégoriquement toute idée d’unification avec le Kosovo, en vue de la réalisation d’une Grande Albanie. Ils ont au contraire abondé dans le sens de l’intégration euro-atlantique et des trois « non » proposés par le Groupe de contact : non à l’unification du Kosovo avec un autre pays, non à la partition et non au retour à la situation qui prévalait avant 1999.

Par Ergys Gjencaj Alors que l’indépendance du Kosovo se profilait à l’horizon, les politiciens albanais se sont empressés de rejeter toute idée d’unification avec ce qui serait bientôt le plus jeune État du monde. Tirana s’est prononcée très clairement sur le fait que la création d’une Grande Albanie, qui réunirait les Albanais des deux pays, nuirait au projet d’intégration à l’Union européenne (UE) de l’Albanie, du Kosovo et de la région toute entière. Les politiciens albanais - tant du gouvernement que de l’opposition - ont plutôt apporté leur soutien total au plan présenté par l’ancien Envoyé spécial de l’ONU Martti Ahtisaari, qui prévoyait une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous