Osservatorio sui Balcani

Crise des visas entre Tirana et Skopje : une affaire classée

| |

Après deux mois de rapports houleux, la crise des visas entre l’Albanie et la Macédoine a finalement été résolue. Le 19 février, les Premiers ministres albanais et macédonien se sont réunis pour entériner la loi sur les visas et se sont engagés sur des objectifs communs : intégration euratlantique, ouverture de nouveaux postes frontières, etc. Affaire classée.

Par Marjola Rukaj Le 19 février 2008, les deux Premiers ministres se sont rencontrés à Tirana, avec pour première préoccupation la résolution de la crise diplomatique entre les deux pays, mais aussi d’autres questions d’intérêt commun. « En mars 2006, le gouvernement précédent a approuvé la loi sur les étrangers, qui vient d’entrer en vigueur le 1er janvier 2008, a commenté Nikola Gruevski. Cette loi prévoyait l’obligation de se munir d’un visa uniquement auprès des consulats macédoniens. C’est cela qui a mené à cette situation que nous tentons de résoudre ». Sali Berisha a tenu à atténuer la gravité de la situation, en assurant à son hôte que les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous