Novosti

Privatisations et profits de guerre en Croatie : les mauvais comptes de Gavrilović

| |

L’affaire fait grand bruit en Croatie : la privatisation du géant de l’agro-alimentaire yougoslave Gavrilović, fin 1991, a été menée avec de l’argent qui devait servir à acquérir des armes pour défendre le pays face à la Serbie. Un imbroglio politico-économique qui éclabousse toute la classe politique, du HDZ au SDP.

Par Miroslav Edvin Habek La question est la suivante : Georg Đuro Gavrilović a-t-il réellement payé trois millions de marks allemands pour racheter l’entreprise de Petrinja, nationalisée à l’époque yougoslave ? « Il n’a pas déboursé un centime. Toute cette affaire est extrêmement suspecte et liée à l’importation d’armes », tonne Živko Juzbašić, ancien directeur de l’entreprise Gavrilović et ministre du gouvernement d’unité nationale de 1991-92. Cette déclaration fait suite à l’ouverture par le Bureau croate pour la lutte contre la corruption et le crime organisé (USKOK) d’une enquête sur le propriétaire actuel de l’entreprise de Petrinja, soupçonné d’avoir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous