Osservatorio sui Balcani

Corruption en Croatie : « l’affaire Vegeta » fait vaciller le gouvernement

| |

Le vice-Premier ministre Damir Polančec a finalement présenté sa démission vendredi 30 octobre. Depuis plusieurs jours, ce cadre du HDZ était sur la sellette, en raison de son implication dans l’immense - et complexe - affaire de corruption touchant le géant de l’agroalimentaire Podravka, qui produit notamment le fameux condiment Vegeta. La démission de Damir Polančec calme provisoirement le jeu, mais « l’affaire Vegeta » a bien failli faire chuter le gouvernement.

Par Drago Hedl Damir Polančec, vice-Premier ministre du gouvernement croate s’est trouvé impliqué à l’affaire Spice (Epice), qui a secoué le géant de l’industrie agroalimentaire croate, la compagnie Podravka, internationalement connue pour son fameux cube de bouillon « Vegeta ». La police croate a arrêté la semaine dernière quatre membres de l’administration actuelle et ancienne de Podravka. Après un premier interrogatoire, le juge a décidé d’une peine d’un mois de prison ferme pour les quatre prévenus. Le propriétaire de l’entreprise SMS de Split, qui s’occupe de la production alimentaire, et le directeur de l’agence de courtiers Fime de Varaždin, ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous