România liberă

Minorités : qui sont vraiment les Valaques roumains du Timok serbe ?

| |

Durant cinquante années de communisme, les Valaques de la Vallée du Timok, en Serbie orientale, avaient presque oublié qu’ils étaient Roumains. Il a fallu le développement de la contrebande pendant les guerres yougoslaves des années 1990, pour qu’ils se souviennent de leurs frères vivant de l’autre côté du Danube. Ces vingt dernières années, la flamme roumaine s’est ravivée chez les Valaques de Serbie. Un reportage de România liberă.

Par Vlad Ursulean et Tiberiu Cimpoeru D’après les recherches de Dorin Lozovanu, dans sa thèse de doctorat sur les communautés roumaines dans les Balkans, les Valaques de la Vallée du Timok formeraient le maillon entre les Daco-roumains et les Aroumains. Leur communauté ne se limite pas à la Serbie, mais s’étend jusqu’en Bulgarie, dans la région de Vidin, également appelée le Timok bulgare. Tout comme la politique serbe, la politique bulgare vis-à-vis des Valaques a visé à l’assimilation. Lors du recensement de 1921, plus de 150.000 personnes du Timok serbe se déclaraient Roumains. Pourtant, en 2002, seuls 4.157 personnes se sont déclarés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous