Le Courrier des Balkans

Marché de l’électricité en Albanie : les Tchèques en bois de Sali Berisha

| |

En 2009, les Tchèques de l’entreprise CEZ pensaient faire une bonne affaire en achetant, pour une centaine de millions d’euros, la société de distribution énergétique nationale albanaise. Trois ans plus tard, les pertes et les impayés s’accumulent, tandis que l’entreprise et le gouvernement albanais s’écharpent devant le tribunal.

Par Mandi Gueguen (Avec Shqip) - Ce devait être l’opération la plus réussie de l’année, mais la privatisation de la société de distribution de l’énergie électrique (OSSH) par le géant tchèque CEZ a abouti, trois ans plus tard, dans une impasse. En déboursant 102 millions d’euros, les Tchèques pensaient faire une bonne affaire, cet achat leur assurant le monopole de la vente de l’énergie sur le territoire albanais, pour un chiffre d’affaire annuel estimé à 400 millions d’euros. Ce sont aujourd’hui les pertes de la compagnie qui se chiffrent par millions. Depuis le début du rachat, la compagnie CEZ a perdu de l’argent et n’a pas réussi à atteindre les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous