Osservatorio sui Balcani

Macédoine : le gouvernement veut relancer les corridors oubliés du développement

| |

Le Premier ministre Nikola Gruevski veut relancer une politique de grands investissements dans plusieurs secteurs stratégiques pour le développement du pays. Priorité des priorités, les fameux « corridors de développement » prévus par l’Union européenne, qui restent pour l’essentiel des coquilles vides. Deux corridors traversent la Macédoine, le corridor VIII, reliant Burgas, sur la Mer Noire, et Durrës, sur l’Adriatique, et le X, qui descend vers Thessalonique. Mais l’achèvement des travaux n’est sûrement pas pour demain.

Par Risto Karajkov À la veille de l’annonce officielle de la campagne pour les élections du 22 mars 2009, le Premier ministre Nikola Gruevski déclare que son gouvernement a l’intention d’investir 8 milliards d’euros, principalement dans la construction de routes et de centrales électriques. La réaction des économistes ne s’est pas fait attendre et est pour le moins sceptique : les plus cyniques affirment que ces projets « dépassent les rêves les plus fous », d’autres suggèrent que cette idée aurait été trouvée « sous l’effet de la drogue »... Cependant, les intentions du gouvernement devraient être prises plus au sérieux. Le Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous