BIRN

Le Kosovo pourrait-il faire face à un embargo commercial de la Serbie ?

| |

Les autorités du Kosovo semblent envisager avec flegme la menace d’un embargo commercial, agitée par la Serbie en cas de proclamation d’indépendance. Pourtant, les experts mettent en garde sur les problèmes d’approvisionnement énergétique et alimentaire. La Serbie demeure, et de loin, le premier partenaire commercial du Kosovo. La situation énergétique, déjà catastrophique, pourrait encore s’aggraver en cas de blocus serbe. Le Kosovo importe massivement de Serbie sans rien exporter.

Par Arbana Xharra Belgrade a prévenu à plusieurs reprises, depuis le début de l’année, qu’elle prendrait des mesures sévères en réaction à une éventuelle déclaration d’indépendance du Kosovo. Les sanctions serbes contre le Kosovo seront très vraisemblablement suivies de représailles diplomatiques contre les pays qui reconnaîtront ce nouvel État indépendant. La Serbie reste, en dépit des tensions, la principale source d’importation du Kosovo. Selon le ministère du Commerce et de l’Industrie du Kosovo, la Serbie a exporté pour 300 millions d’euros de marchandises à sa province sécessionniste. Selon les chiffres de l’Institut des statistiques du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous