IWPR

Kosovo : trafics en tout genre dans la zone tampon

| |

La région frontalière est devenue un paradis pour les trafiquants de marchandises, privant la province de taxes douanières substantielles.

Par Fatos Bytyci, journaliste à la Radio Télévision du Kosovo. Le trafic d’essence est toujours aussi prospère des mois après la promesse de l’administrateur international du Kosovo de réprimer ce commerce illégal. Les délinquants tirent profit de la soi-disant zone de sécurité que l’OTAN a mis en place entre le Kosovo et la Yougoslavie après avoir pris le contrôle de la province à la chute de Slobodan Milosevic en 1999. Les trafiquants qui vendent les marchandises dans ce no-man’s land évitent ainsi de payer les droits de douane, attirant les clients aux dépens des entreprises légales et privant l’administration de la province de rentrée de taxes dont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous