Express

Le Kosovo veut boycotter les produits serbes

| |

Le mouvement Vetëvendosja (« Autodétermination ») a lancé une campagne appelant les Kosovars à boycotter les produits serbes, jusqu’à ce que la Serbie renonce au Kosovo, demande pardon et accepte de payer les dommages de guerre. Vetëvendosja a publié des chiffres énormes sur le volume des exportations serbes au Kosovo, alors que la production locale n’arrive pas à se redresser.

Par Dardan Velija et Arben Hyseni Le concept de boycott est très ancien, mais le terme est apparu en 1880, quand le peuple s’est organisé en Irlande pour isoler un agent britannique immobilier nommé Charles Boycott. L’agent britannique, sous la pression du « boycott » des paysans irlandais, a été forcé de quitter l’Irlande mais son nom est resté dans l’histoire. [...] Au Kosovo, le boycott est devenu une forme de résistance des Albanais lorsque ceux-ci se sont organisés pour boycotter les institutions serbes. La campagne de Vetëvendosja a deux aspects : d’un côté, « causer des dommages à la Serbie » et de l’autre « soutenir les produits locaux. » (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous