Le Courrier du Kosovo

Kosovo : Vetëvendosje, Hashim Thaçi et les « préférences » occidentales

| |

Au Kosovo, les diplomates occidentaux ont une « bête noire », le mouvement Vetëvendosje d’Albin Kurti, et un « chouchou », le Premier ministre Hashim Thaçi, que certains n’hésitent pas à comparer à Gerry Adams ou à Georges Washington, même si son nom est toujours cité dans plusieurs dossiers criminels...

Par Hysni Bajraktari Les manifestations organisées par Vetëvendosje contre la ratification de l’accord signé en avril dernier par le Kosovo et la Serbie sous l’égide de l’UE indisposent les diplomates occidentaux, très hostiles à toutes critiques sur ce processus de négociations. Retrouvez notre dossier : Dialogue entre Belgrade et Pristina : l’accord de Bruxelles entre en application En visite au Kosovo, le Sous-Secrétaire adjoint du département d’Etat américain, Philip Reeker, a qualifié les militants de Vetëvendosje de « clowns » au cours d’une conférence de presse, réagissant à la blessure légère reçue par l’ambassadrice américaine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous