Panorama

Kosovo : l’impunité pour les crimes, « au nom de l’Europe »

| |

« L’affaire Haradinaj » secoue le Kosovo depuis quelques jours. L’essayiste albanais Fatos Lubonja a publié un texte rappelant non seulement l’horreur des crimes commis par cet ancien commandant, mais aussi le scandale de l’acquittement de ce « protégé » de l’Union européenne et des Occidentaux. Haradinaj serait un homme politique « modéré et responsable », ce qui vaut blanc seing pour les crimes commis... Le texte de Fatos Lubonja et les réactions de Ramush Haradinaj.

Par Fatos Lubonja Dix jours après son acquittement le 29 novembre 2012 par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), l’ancien commandant de l’UÇK et ancien ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, visitait l’Albanie. Les plus grands honneurs lui ont été réservés, par les plus hautes institutions albanaises : le Premier ministre, le Parlement, le Président, le chef de l’opposition socialiste... Retrouvez nos dossiers : • Crimes de guerre au Kosovo : l’impossible justice ? • Trafic d’organes : « Au Kosovo, tout le monde était au courant » Tous ont salué et félicité le courage, les sacrifices, la détermination de l’ancien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous