Le Courrier des Balkans

Amnistie au Kosovo : une loi pour les Serbes ou pour les copains ?

| |

Le Parlement du Kosovo doit adopter une loi d’amnistie assurant aux Serbes du Nord qu’ils ne seront pas poursuivis en justice. Cette loi est une condition pour la mise en œuvre de l’accord de Bruxelles passé avec la Serbie, mais beaucoup de députés craignent qu’elle ne permette aussi aux proches du pouvoir d’auto-amnistier leurs crimes et délits. Rejeté la semaine dernière, le projet de loi revient devant le Parlement du Kosovo.

Par Belgzim Kamberi Le projet de loi sur l’amnistie devrait de nouveau être présenté jeudi devant le Parlement du Kosovo suite à l’échec de la semaine passée. Retrouvez notre dossier : Dialogue entre Belgrade et Pristina : l’accord de Bruxelles entre en application Cette fois, le projet sera présenté sans l’article 3, le plus contesté, limitant ainsi le nombre de délits pouvant bénéficier de l’amnistie et supprimant la possibilité d’amnistie pour les meurtres et les délits « les plus graves ». La semaine dernière, la loi avait été rejetée par 80 voix contre 70, les élus de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) et du mouvement Vetëvendosje ! (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous