Osservatorio sui Balcani

Kosovo : l’épineuse question de la restitution des propriétés

| |

Au Kosovo, la guerre a été le théâtre de la destruction et de l’occupation illégale de nombreuses propriétés (logements, champs, etc.). Malgré la création d’institutions censées régler le problème, la situation semble rester au point mort. De plus, l’insécurité guette les Serbes qui veulent retourner chez eux.

Par Sasa Stefanovic Alors que l’on s’emploie à discuter sur le statut du Kosovo, un autre point reste en suspens, touchant surtout la communauté serbe : il s’agit de l’épineuse question des propriétés, des habitations et des terrains occupés illégalement depuis la fin du conflit. C’est la réponse à la première question, celle du statut, qui aura une influence certaine sur la deuxième et sur les décisions de retourner vivre ou non dans la région. La MINUK et ses institutions En attente d’une décision finale sur son statut, huit ans après les bombardements de l’OTAN de 1999, le Kosovo doit faire face à d’importants problèmes. Parmi eux, le point délicat de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous