H-alter

Homophobie : la justice croate fait un premier pas

| |

Dans la nuit du 1er décembre 2010, deux hommes attaquent deux jeunes gens devant le club Sirup, en plein centre de Zagreb. Le tribunal a reconnu que l’agression était motivée par une « haine basée sur l’orientation sexuelle ». Pour la première fois en Croatie, l’homophobie est donc reconnue comme une circonstance aggravante, même si les peines finalement prononcées restent légères. Le Parquet pourrait faire appel.

Le Tribunal pénal municipal de Zagreb a prononcé son verdict dans l’affaire de l’agression devant le club gay Sirup. Les deux accusés ont été reconnus coupables de « délit pénal de comportement violent lié au crime de haine basé sur l’orientation sexuelle ». La nuit du 1er décembre 2010, ils se sont attaqués à deux jeunes gens en les « mettant dans une situation humiliante ». Bien que le Parquet du procureur ait demandé des peines d’emprisonnement ferme, la peine de 6 mois de prison pour le premier accusé a été remplacée par un travail obligatoire pour le bien public d’une durée de 60 jours, de sorte que l’accusé a été libéré, après une détention préventive (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous