Vreme

Histoire des Balkans : une science de la douleur

| |

Un grand projet d’enseignement de l’histoire moderne, qui a réuni 60 historiens de onze pays de Sud-Est de l’Europe, a débouché sur l’édition de quatre manuels d’histoire traitant les thèmes les plus douloureux des Balkans : l’Empire ottoman, les nations et les États de l’Europe du Sud-Est, les guerres balkaniques et la Deuxième Guerre Mondiale.

Par Slobodanka Ast Ces quatres manuels font penser aux paroles de l’historienne Maria Todorova, relectrice de cette édition : « J’aime les Balkans sans avoir besoin d’en être fière ou d’en avoir honte ». L’analyse comparative des manuels d’histoire des pays du Sud-Est de l’Europe, menée il y a six ans par un groupe d’historiens de tous les pays de la région, a montré que tous les peuples de la région, de la Slovénie à Chypre, se présentaient comme des victimes historiques des peuples voisins. Ce projet de l’enseignement de l’histoire moderne a été initié par le Centre de la démocratie et la réconciliation dans l’Europe de Sud-Est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous