Vreme

Costas Carras : mettre l’histoire au service de la réconciliation des peuples balkaniques

| |

Ancien armateur et homme d’affaires, Costas Carras s’est lancé dans d’autres combats. Il est un des principaux financiers du Centre pour la démocratie et la réconciliation de Thessalonique, qui a porté le projet de nouvelle histoire de l’Europe du Sud-Est. À ses yeux, il est urgent que les peuples de la région se réapproprient leur histoire et s’engagent dans un processus de réconciliation.

Costas Carras, un homme grand, aux yeux bleus, d’une minceur presque ascétique, avec un accent d’Oxford et des manières de parfait gentleman, ne ressemble pas à son autre facette, celle de l’armateur et du richissime homme d’affaires qui habite une maison située juste en dessous de l’Acropole, avec un grand jardin et une chapelle du XIIIème siècle... Monsieur Carras n’aime pas qu’on le présente de cette façon. Cela fait dix ans qu’il a abandonné les affaires pour s’occuper, en véritable intellectuel, « des choses qui ne le concernent pas personnellement », selon la formule de Jean-Paul Sartre. Il est un des fondateurs et des principaux financiers du Centre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous