Guerre en Ukraine : les crimes de Poutine, les responsabilités de l’Occident

| |

Jamais le monde n’a semblé si près d’une guerre nucléaire, mais comment comprendre les racines de la crise ? Les crimes de Vladimir Poutine ne doivent pas disculper l’Otan de ses responsabilités. L’analyse du philosophe croate Srećko Horvat.

Traduit par Nikola Radić (article original) Le philosophe croate Srećko Horvat est l’un des fondateurs du mouvement anticapitaliste DiEM 25. Novosti (N.) : Ces dernières semaines, les médias européens ont répété presque comme des perroquets que l’attaque de la Russie contre l’Ukraine était la première guerre en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, ignorant ainsi les conflits des Balkans. Nos guerres pourraient en effet devenir une « simple escarmouche » face à ce qui se passe en Ukraine. Quelles sont vos prédictions ? Srećko Horvat (S.H.) : Nous qui avons grandi pendant l’éclatement sanglant de la Yougoslavie, avec des crimes horribles, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous